Le plaisir de la découverte : collectionner et exposer l’art japonais en France avant la création des musées d’arts asiatiques

Share on twitter
Share on facebook
Le plaisir de la découverte : collectionner et exposer l'art japonais en France avant la création des musées d'arts asiatiques
5 juin 202115h3016h30

en accès libre dans la limite des places disponibles

Au milieu du XIXe siècle, l’arrivée en France d’objets en provenance du Japon provoque un réel engouement pour ces « bibelots », ces « japoneries » ou « japonaiseries » pour lesquels collectionneurs et artistes se passionnent. Expositions universelles, expositions organisées par des institutions, des collectionneurs et des marchands, récits de voyageurs-collectionneurs et publications font évoluer la compréhension de l’art japonais, du japonisme aux prémices de l’histoire de l’art.

Intervenants : Béatrice Quette (Musée des arts décoratifs)

Crédit photo : François Marie Louis Alexandre Gobinet de Villecholles dit Franck, Etagère et objet japonais. [Collection] Amiral Jaurès dans Album "Musée oriental, 1869", vol. 1, p. 32, 1869, tirage sur papier albuminé, Paris, musée des Arts décoratifs, © Jean Tholance

Dans le même lieu

Découvrir aussi

S'inscrire à la lettre d’information

Le Festival de l’histoire de l’art est une opération nationale du ministère de la Culture mise en œuvre par l’Institut national d’histoire de l’art et le château de Fontainebleau