édition 2020

Une édition reportée en raison de la crise sanitaire.

édition 2019

Pour sa 9e édition, les 7, 8 et 9 juin 2019, le Festival de l’histoire de l’art aura pour thème le Peuple et mettra à l’honneur les Pays nordiques. Il réunira une centaine d’historiens de l’art (chercheurs, conservateurs, étudiants) et acteurs de la création contemporaine — dont une importante délégation d’experts danois, finlandais, islandais, norvégiens et suédois — et proposera, comme chaque année, un point de vue panoramique sur la production artistique et la discipline de l’histoire de l’art de ces pays.

édition 2018

LE RÊVE
Sujet évocateur pour tous, le rêve dans les arts visuels invite à explorer des sujets souvent inattendus.

LA GRÈCE ; PAYS INVITÉ D’HONNEUR
Berceau de la civilisation occidentale, la Grèce n’a jamais cessé d’inspirer les artistes depuis l’Antiquité tandis qu’elle occupe une place grandissante sur la scène contemporaine internationale.

édition 2017

Cette année, la nature et les États-Unis sont mis à l’honneur. La nature, glorifiée pour sa beauté, formidable pourvoyeuse de formes, a toujours été une source d’inspiration pour les artistes. Les natures mortes, le thème pastoral des XVII-XVIIIe siècles, l’impressionnisme, le genre paysager l’ont érigée en sujet central. Aujourd’hui, l’écologie est au cœur du travail de nombreux artistes. Les liens entre le thème du Festival et le pays invité sont très forts cette année. Pays de grands espaces, les États-Unis offrent à travers leur art une vision romantique de la nature, du sublime.

édition 2016

Le prochain Festival de l’histoire de l’art invite à nous intéresser à la question du rire dans l’art qui s’avère d’une grande actualité. Elle travaille aussi bien notre connaissance du passé que les grandes problématiques auxquelles nous sommes aujourd’hui confrontés.
Chaque année, le Festival invite un pays à comparer ses méthodes de recherche, de restauration, d’enseignement de l’histoire de l’art, avec celles de la France. En 2016, l’Espagne est à l’honneur,  terre de génies artistiques tel que El Greco, Vélasquez, Goya, d’artistes incroyablement précurseurs (Pablo Picasso pour le cubisme, Joan Miró et Salvador Dalí pour le surréalisme).

édition 2015

Un thème : La matière de l’oeuvre
Après la Folie, le Voyage, l’Éphémère et Collectionner, c’est au tour de la Matière de l’oeuvre (ou son immatérialité) d’être l’objet de notre intérêt en 2015.

Un pays invité : Les Pays-Bas
Le Festival sera l’occasion de faire connaître de grandes figures de l’histoire de l’art des Pays-Bas, dont les vies raconteront l’essor des études depuis la fin de la deuxième guerre mondiale.

édition 2014

Après la Folie en 2011, Voyages en 2012, l’Éphémère en 2013, l’édition 2014 est placée sous le thème Collectionner. Pratique très ancienne dont les premières attestations remontent à la préhistoire, la collection parle des relations entre l’oeuvre d’art et la société, entre les artistes et leurs commanditaires ou acheteurs, entre les amateurs privés et le public. Le pays invité ? La Suisse. Territoire passionnant pour l’histoire de l’art, la Suisse possède une riche actualité dans le domaine du patrimoine, de la recherche et de la création artistique.

édition 2013

Le thème de l’édition 2013 aura pour thème « L’ÉPHÉMÈRE » qui sera le fil conducteur de l’ensemble des conférences et tables rondes et décliné au travers des 200 événements organisés (rencontres, projections, visites etc.). Les visiteurs retrouveront également les rendez-vous annuels tels que : le Forum de l’histoire de l’art (panorama de l’actualité du monde des arts), le Salon du livre et des revues d’art et Art & Caméra, la section film du Festival. Après l’Italie et l’Allemagne, le pays invité sera cette année le ROYAUME – UNI, pays précurseur dans l’histoire des musées, et qui entretient avec son patrimoine un rapport différent du nôtre.

édition 2012

Un thème : Le voyage. Seront explorés, de l’Antiquité à nos jours, à la fois le voyage des artistes et des œuvres, le voyage des formes et des matériaux et les voyages comme sujets ou objets d’art. 

Un pays invité : l’Allemagne. La promotion de l’histoire de l’art comme discipline trouve ses fondements dans une tradition germano-phone. Plusieurs dizaines d’universitaires, de conser-vateurs, de critiques ou d’éditeurs confronteront leurs approches aussi bien sur le thème que sur l’actualité

édition 2011

Pour la première édition, la Folie ouvre le bal, illustrant un trait fondamental de la création artistique et l’audace de l’entreprise du Festival elle-même !

Ouvert à des spécialistes venus de toute l’europe, le Festival privilégie le regard des acteurs de son premier pays invité : l’Italie.