Théorie du fluide. Joie, grâce et créativité (XVe-XXe siècles)

Share on twitter
Share on facebook
Théorie du fluide. Joie
4 juin 202116h0017h00

en accès libre dans la limite des places disponibles

Depuis le XVe siècle, des lettrés, des savants et des artistes élaborent une théorie de la créativité plus immanente que celle de l’inspiration : l’état de grâce (Baldassare Castiglione) ou le flow (Mihaly Csikszentmihaly) sont des façons de nommer ce qui, dans l’action, procure de la joie : une déprise de soi.

Intervenants : Thomas Golsenne (Université de Lille)

Crédit photo : Georges Barbier, Nijinsky dans le lac des cygnes dans Dessins sur les danses de Vaslav Nijinsky, 1913, gravure coloriée à la main, 25,4 x 20,3 cm

Dans le même lieu

Découvrir aussi

S'inscrire à la lettre d’information

Le Festival de l’histoire de l’art est une opération nationale du ministère de la Culture mise en œuvre par l’Institut national d’histoire de l’art et le château de Fontainebleau