D’une enquête l’autre : les mondes de Fukushima

Share on twitter
Share on facebook
D'une enquête l'autre : les mondes de Fukushima
5 juin 202115h0016h00

en accès libre dans la limite des places disponibles

Parmi les nombreuses œuvres d’art qui ont été créées dans le sillage de la catastrophe de Fukushima, certaines consistent en des « enquêtes » sur le terrain contaminé par la radioactivité, documentant les effets du saccage invisible et explorant l’histoire du nucléaire. Ces œuvres invitent à une réflexion sur les représentations de la catastrophe : plutôt qu’édifiante et panoramique, elle est ici au plus près des bouleversements infimes provoqués par la radioactivité. Pour être saisie, cette catastrophe appelle en effet à un renouvellement des formes – moins parce qu’elle obligerait à représenter ce qui ne peut l’être que parce qu’elle requiert de changer constamment d’échelles.

Intervenants : Étienne Miqueu (Sciences Po Paris EHESS), Sophie Houdart (Sciences Po Paris)

Crédit photo : Panser les fissures, photographie prise à Minami-Sôma, dans le district d'Ôdaka, 2012

Dans le même lieu

Découvrir aussi

S'inscrire à la lettre d’information

Le Festival de l’histoire de l’art est une opération nationale du ministère de la Culture mise en œuvre par l’Institut national d’histoire de l’art et le château de Fontainebleau