Surface et profondeur de l’art contemporain japonais après Fukushima

Share on twitter
Share on facebook
Surface et profondeur de l’art contemporain japonais après Fukushima
4 juin 202115h3016h30

En accès libre dans la limite des places disponibles

Après la triple catastrophe de mars 2011, un nombre incalculable de films ont diffusé en boucle les images des champs de débris, aboutissant davantage à accélérer l’oubli qu’à favoriser la réflexion sur cet événement inédit. En marge de cela, quelques artistes activistes ont utilisé leurs pratiques pour s’engager, interroger l’invisible, créer des communautés et solidarités nouvelles.

Intervenants : Clélia Zernik (ENSBA Paris)

Dans le même lieu

Découvrir aussi

S'inscrire à la lettre d’information

Le Festival de l’histoire de l’art est une opération nationale du ministère de la Culture mise en œuvre par l’Institut national d’histoire de l’art et le château de Fontainebleau