Pour une hédonique

Share on twitter
Share on facebook
Pour une hédonique
6 juin 202111h3012h30

en accès libre dans la limite des places disponibles

Les émotions que l’historien tire des œuvres ne devraient-elles pas être tenues à distance d’une discipline en quête de légitimité « scientifique » ? Une science et une esthétique du plaisir donné par l’œuvre a pourtant existé et marqué le discours sur l’art, de Stendhal à Berenson. Cette « hédonique » rappelait la source physiologique du plaisir esthétique et sa faculté à étayer la conscience même de soi.

Intervenants : Arnauld Pierre (Sorbonne-Université)

Crédit photo : David Seymour, Bernard Berenson visitant la galerie Borghèse, 1955, 27,9 x 35,5 cm, tirage argentique

Dans le même lieu

Découvrir aussi