Plaisir musical et visuel à l’âge baroque : perception et mécaniques comparées, au service d’une esthétique du sensible

Plaisir musical et visuel à l’âge baroque : perception et mécaniques comparées

    en accès libre dans la limite des places disponibles

    Nous aborderons les différentes acceptions et modalités du « plaisir musical » au XVIIe siècle, entre perception et rationalisation, et la relation de ces modalités avec le plaisir visuel. Nous verrons comment et en mobilisant quels enjeux le XVIIe siècle met au premier plan l’expérience – et donc la perception, et donc le plaisir – comme critère théorique et esthétique, au-delà des canons formels hérités du passé.

    Intervenants : Théodora Psychoyou (Sorbonne-Université)

    Crédit photo : Carmontelle, Les trois filles du compositeur Royer, 1760, dessin, 30,9 x 20,9 cm, Musée Carnavelet (c) libre de droits, Paris Musées

    Dans le même lieu