La « joie » et son expression dans les arts du Japon

Share on twitter
Share on facebook
La « joie » et son expression dans les arts du Japon
5 juin 202111h3013h00

sur place dans la limites des places disponibles et en ligne sur inscription

Les émotions – joie, colère, tristesse ou plaisir – telles qu’elles sont représentées dans les peintures anciennes émeuvent et troublent les contemporains qui les admirent. L’expression de la joie, telle qu’on la retrouve de l’époque ancienne jusqu’au moyen âge, procède de l’efficace surnaturelle de la protection qu’accordent divinités et bouddhas : elle manifeste la jubilation et l’extase de celles et ceux qui ont fait l’expérience directe d’un miracle. Bientôt – à partir des XVIe et XVIIe siècles et, plus largement, avec l’époque d’Edo (1603-1867) – l’expression picturale de la joie peu à peu se manifeste dans les joies de l’existence quotidienne et les mondes du divertissement. Ne peut-on pas interpréter cette transition comme une importante transformation dans la société japonaise ? Les trois participants à cette discussion débattront de ce point à travers leurs choix respectifs de visages souriants issus de la tradition picturale japonaise.

Intervenants : Akira Takagishi (Université de Tokyo), François Lachaud (EFEO), Yasuhiro Sato (Université de Tokyo)

Crédit photo : La dame qui boit de Sake Takaokanpûzu (Admiration des érables à Takao), Paravent, Vers les années 1560, 150. 3 cm x 364.3 cm, Musée national de Tokyo

Dans le même lieu

Découvrir aussi

S'inscrire à la lettre d’information

Le Festival de l’histoire de l’art est une opération nationale du ministère de la Culture mise en œuvre par l’Institut national d’histoire de l’art et le château de Fontainebleau