Génération flottante : l’art japonais pendant l’ère Heisei (1989-2019)

Share on twitter
Share on facebook
Génération flottante : l’art japonais pendant l’ère Heisei (1989-2019)
5 juin 202111h3013h00

sur place dans la limites des places disponibles et en ligne sur inscription

Avec l’éclatement de la bulle spéculative et le tremblement de terre de Kobe, l’ère Heisei s’ouvre sur une prise de conscience d’un monde tremblant, qui culmine avec le triple désastre de Fukushima en 2011. Quelle génération d’artistes, quelles œuvres et quel marché de l’art caractérisent l’ère Heisei et son instabilité ? En compagnie d’artistes, de commissaires et de critiques japonais, cette table-ronde tentera de revenir sur cette période de production artistique, de voir en quoi elle se démarque d’un après-guerre plus ludique et consumériste, pour faire surgir des tendances éparses, fluctuantes et éphémères, souvent plus politisées, collectives et engagées.

Intervenants : Clélia Zernik (ENSBA Paris), Fumihiko Sumitomo (Université des arts de Tokyo), Hanako Murakami (Artiste), Tadashi Kawamata (Artiste), Tetsuya Ozaki (École supérieure de l'université des arts de Kyoto)

Crédit photo : Tadashi Kawamata, Under the water, 2011, installation in situ, éléments de mobilier en bois récupérés Vue de l'exposition Under The Water, galerie kamel mennour, Paris, 2011-2012, © Tadashi Kawamata et Galerie Kamel Mennour

Dans le même lieu

Découvrir aussi

S'inscrire à la lettre d’information

Le Festival de l’histoire de l’art est une opération nationale du ministère de la Culture mise en œuvre par l’Institut national d’histoire de l’art et le château de Fontainebleau