Le groupe Shilo et l’école de photographie de Kharkiv

Share on twitter
Share on facebook

A la suite du forum culturel pour l’Ukraine organisé par l’Institut national d’histoire de l’art depuis l’invasion du pays par la Russie, à la suite également de la programmation dédiée à l’Ukraine et proposée par le festival de l’histoire de l’art de Fontainebleau, l’INHA accueille une exposition de photographies d’artistes ukrainiens de l’école de Kharkiv, Le groupe Shilo et l’école de photographie de Kharkiv.

Ces photographies, prêtées par Mesdames Paquita Escofet Miro et Anne Dastakian, ont été prises par Sergiy Lebedynsky et Vladyslav Krasnoschok, tous deux membres du groupe Shilo créé en 2010. Parmi elles, plusieurs photographies documentent la révolte populaire contre le président ukrainien Viktor Ianoukovytch entre novembre 2013 et février 2014, plus particulièrement les événements qui ont eu lieu sur la Place de l’Indépendance (Maïdan) à Kyïv. Au moment où elles ont été prises, ces photographies traitaient d’un sujet d’actualité brulante, pourtant les photographes se sont attachés à réaliser ces photographies « comme si elles étaient faites avant [leur] naissance » (Vladyslav Krasnoschok), en excluant les signes de la vie contemporaine, oscillant entre le documentaire et une forme de réalisme magique.

Cette exposition se tient dans la salle Roberto Longhi de l’INHA, et son commissariat a été assuré par Nadiia Bernard-Kovalchuk, doctorante contractuelle au Centre André Chastel, dont la thèse porte sur Les pratiques photographiques dans l’art non officiel soviétique (1956-1985) : un autre rapport entre l’art et la photographie ?, et Fabien Lacouture, docteur en histoire de l’art, chargé de programmation scientifique du festival de l’histoire de l’art.

Sergiy Lebedynskyy, série Euromaïdan, sans titre 31, 2014, photographie sur papier vintage Bromexpress 1, épreuve gélatino-argentique par l’artiste, édition 1/5, Paris, collection particulière.