Concours « Ma thèse en 180 secondes » : L’appel à candidature est ouvert !

Share on twitter
Share on facebook

Organisé par le festival de l’histoire de l’art avec le soutien de la Fondation pour l’Art et la Recherche, le concours « Ma thèse en histoire de l’art et en archéologie en 180 secondes » se tiendra le samedi 3 juin 2023 dans le cadre de la douzième édition du festival au château de Fontainebleau.

Ce concours permet aux doctorants de valoriser et de diffuser leurs travaux devant un public diversifié, tout en se faisant connaître d’un jury de professionnels Après une première sélection sur dossier selon la qualité scientifique de la proposition, les candidats retenus seront présents lors du festival et disposeront de trois minutes (180 secondes) pour réaliser un exposé clair et concis de leur projet de recherche. Il s’agira pour les candidats de parfaire leurs aptitudes en communication durant un moment convivial et riche d’émulation.

Vivantes, synthétiques et facilement compréhensibles pour un public non spécialiste, les trois meilleures présentations orales seront récompensées par un prix décerné à l’issue du concours. Pour les deux premiers prix, les candidats devront convaincre un jury composé d’historiens de l’art et de professionnels. Le troisième prix sera attribué par vote du public présent. Les noms et les sujets de recherche des lauréats seront ensuite publiés sur le site internet et les réseaux sociaux du festival de l’histoire de l’art ainsi que ceux du Salon du dessin.

Prix

  • Premier prix : 1200€
  • Deuxième prix : 800€
  • Troisième prix : 500€

Modalités de participation

Les propositions de candidature doivent comprendre une présentation de la recherche (3000 signes), une bibliographie ainsi qu’un curriculum vitae et une demande de prise en charge des frais de transports et d’hébergement si nécessaire pour les étudiants résidant en dehors de l’Île-de-France.

Date limite de candidature : 1er mars 2023 inclus.

Les projets incomplets ne seront pas soumis au comité scientifique.

Critères d’admissibilité

Le concours est ouvert à tous les étudiants en histoire de l’art, conservation, restauration, études cinématographiques, école d’art et archéologie, à la condition d’être au minimum inscrit en doctorat au sein d’un établissement universitaire français et de ne pas avoir soutenu sa thèse.

Prise en charge

Les frais de transport et d’hébergement des participants hors région parisienne seront pris en charge à hauteur maximum de 150 € par personne et seulement sur présentation de justificatifs (reçus de billets de train et/ou de métro, de repas, d’hôtel par exemple).