FHA22 – Commerce et circulation d’objets : la route de l’Asie

Share on twitter
Share on facebook

En ouvrant les routes maritimes jusqu’en Asie, les navigateurs portugais ont profondément et durablement transformé le rapport de l’Europe au monde. Le commerce qu’ils établissent avec le continent africain, les pays de l’Océan Indien, la Chine et le Japon va entraîner, entre autres, des bouleversements esthétiques tant en Europe qu’en Asie, notamment dans le domaine de la céramique. Les marchands lusitaniens sont des intermédiaires et aussi des commanditaires d’objets dont les formes, les décors et les techniques se métissent comme en témoignent les productions indo-portugaises ou Namban.

 

Intervenants :

Dejanira Silva Couto (EPHE),

Brigitte Nicolas (Musée de la Compagnie des Indes),

Maria Antónia Pinto de Matos (Museu da Presidência da República),

Béatrice Quette (Musée des Arts Décoratifs)