FHA21 – [Audio] Pour une hédonique

Share on twitter
Share on facebook

Les émotions que l’historien tire des œuvres ne devraient-elles pas être tenues à distance d’une discipline en quête de légitimité « scientifique » ? Une science et une esthétique du plaisir donné par l’œuvre a pourtant existé et marqué le discours sur l’art, de Stendhal à Berenson. Cette « hédonique » rappelait la source physiologique du plaisir esthétique et sa faculté à étayer la conscience même de soi.

Intervenant : Arnauld Pierre (Sorbonne-Université)

S'inscrire à la lettre d’information

Le Festival de l’histoire de l’art est une opération nationale du ministère de la Culture mise en œuvre par l’Institut national d’histoire de l’art et le château de Fontainebleau