Audio | Représentations du peuple et éducation populaire dans l’art en Amérique latine au XXe siècle

Share on twitter
Share on facebook

Tout au long du XXe siècle, la situation sociale et politique en Amérique latine a entraîné une constante interaction des arts avec le peuple. Le premier volet de cette intervention portera sur des photographes, peintres et illustrateurs qui s’attachent à représenter le peuple et le territoire dans le contexte du débat public sur ce que doit être un art national. Inscrits dans le long processus de reconstruction qui suit la période coloniale, les voyages d’artistes en Bolivie, Équateur, Pérou, Chili ou encore Argentine nourrissent une iconographie directement ou indirectement militante. Le deuxième volet présentera l’un des mouvements sociaux les plus significatifs de l’après 1968 au Mexique : celui de la réforme de l’université placée sous le slogan d’une « université démocratique, critique et populaire ». Nous reviendrons sur cette période de réflexion et sur les enjeux d’une éducation populaire à travers le cas de l’École Populaire d’Art à l’Université Autonome de Puebla, créée par des artistes en 1973.

Intervenantes : Laura Karp-Lugo (Ludwig-Maximilians Universität, Munich), Annabela Tournon (EHESS)

S'inscrire à la lettre d’information

Le Festival de l’histoire de l’art est une opération nationale du ministère de la Culture mise en œuvre par l’Institut national d’histoire de l’art et le château de Fontainebleau