Audio | Les pavillons d’expositions en guise de champ de bataille

Share on twitter
Share on facebook

Les guerres d’unification allemande (1848-1871) ont modifié l’art et la politique européenne. Au Danemark et en France, la soif de revanche et les souvenirs des défaites territoriales ont fortement marqué les arts visuels. À travers cette discussion nous verrons comment les expositions internationales de Paris ont fait resurgir les conflits intra-européens, loin des champs de bataille.

Intervenant : Nicholas Parkinson (Pratt Institute)

The Art History Festival is a national operation of the Ministry of Culture implemented by the National Institute of Art History and the Château de Fontainebleau